21 janvier 2015,
 0

Plusieurs raisons peuvent vous amener à rechercher un chiropraticien. Vous en avez déjà consulté un auparavant mais vous êtes déménagé et la distance de sa clinique est trop grande ou le chiropraticien que vous consultez habituellement est parti pour quelques semaines de vacances et vous avez besoin d’une consultation immédiate. Quelqu’un dans votre entourage vous a dit que la chiropratique pouvait vous aider et vous n’en connaissez aucun.

Il ne s’agit que de quelques éventualités, néanmoins voici des éléments qui peuvent vous aider à choisir un chiropraticien qui vous aidera à atteindre vos objectifs qu’ils soient de seulement vous débarrasser des symptômes (les effets) ou de corriger les problèmes biomécaniques qui occasionnent les symptômes (la cause). Tous les chiropraticiens vont soulager les effets (symptômes) cependant, certains tout en soulageant sont davantage orientés vers la correction des dysfonctions biomécaniques qui occasionnent ces symptômes.

En premier lieu situons le chiropraticien :

 Le chiropraticien : un professionnel de la santé compétent

Tous les chiropraticiens en droit d’exercer leur profession au Québec sont membres en règle de l’Ordre des chiropraticiens du Québec (OCQ). Pour pouvoir adhérer à l’OCQ, les chiropraticiens sont initialement tenus de compléter avec succès leurs études de doctorat de premier cycle au sein d’une institution d’enseignement dûment accréditée par la Fédération chiropratique canadienne des organismes de réglementation professionnelle et d’agrément des programmes d’enseignement (CFCREAB).

Qu’ils aient été formés; au Palmer College* of Chiropractic de Davenport (USA), au Canadian Memorial College of Chiropractic (Toronto), à l’université du Québec à Trois-Rivières ou ailleurs, ces institutions doivent respecter les standards internationaux.

*¨ College¨ dans le milieu anglo-saxon, représente une institution universitaire privée, ce qui est bien différent de nos collèges (C.E.G.E.P.) au Québec qui sont de niveau pré-universitaire.

Tous ces chiropraticiens doivent compléter les examens nationaux du Conseil Canadien des Examens Chiropratiques de même qu’un examen sur la législation et la déontologie de l’OCQ afin d’obtenir leur licence de pratique au Québec.

Le programme de formation des docteurs en chiropratique à l’UQTR, respecte ces standards, il s’étale sur 5 ans et comporte 4969 heures de cours répartis dans plusieurs matières dont les:

  • Sciences fondamentales;
  • Sciences cliniques;
  • Sciences chiropratiques;
  • Disciplines complémentaires.

Il est donc essentiel de toujours vérifier si vous avez réellement affaire avec un vrai chiropraticien autorisé à exercer et dont le nom apparaît dans le bottin des membres de l’OCQ. Vous pouvez le faire par le biais du site de l’OCQ, afin d’éviter d’être confronté à un individu en exercice illégal dont les agissements peuvent entacher la réputation d’une aussi noble profession. Le chiropraticien de par sa formation est un professionnel de la santé de premier contact que vous pouvez rencontrer sans référence aucune sauf pour les cas de la CSST et la SAAQ (situation unique au Québec).

 La proximité d’un chiropraticien

Le chiropraticien est un professionnel de la santé de premier contact, vous n’avez donc pas besoin d’une référence médicale pour le consulter. Également, en cas de besoin, vous pouvez le consulter même si cela n’entre pas dans le cadre d’un plan de traitement déjà établi (ex. urgence).

Pour que ceci puisse se faire, il est préférable que le lieu où votre chiropraticien exerce ne soit pas trop éloigné de votre résidence ou sur le trajet de vos déplacements, ce qui est nettement plus pratique et surtout plus rapide à consulter.

Dans de rares cas, vous pouvez vous enquérir de la possibilité que le chiropraticien se déplace chez-vous spécialement si vous avez une mobilité réduite qui ne vous permet pas de vous déplacer du tout.

 Des techniques qui répondent à vos objectifs santé

Il faut comprendre que la chiropratique ne se résume pas au « pop » qu’on entend lors de certains ajustements vertébraux. Si certains chiropraticiens préfèrent les techniques avec lesquelles on entend des bruits de cavitation, d’autres peuvent choisir des techniques plus douces et où aucun bruit de cavitation n’est entendu.

En effet, la chiropratique comporte un grand nombre de techniques. Il est donc conseillé de vous entretenir avec le chiropraticien des techniques qu’il utilise afin de déterminer si celles-ci s’adaptent et conviennent à vos attentes et à vos objectifs santé. Voici l’énumération des techniques offertes à la Clinique Chiropratique Sillery, cliquez pour plus de détails sur chacune de ces techniques : Diversifiées, Gonstead, Thompson/Pierce-Stillwagon, Activator, Toggle, Nimmo, Logan et S.O.T. (sacro-occipital technique).

Lors de cet entretien, n’oubliez pas également de vous enquérir de son expérience ainsi que de son champ d’intérêt. En exemple, pour vos enfants, il est conseillé de choisir un chiropraticien qui a une formation et une expérience pédiatrique et dont l’établissement comporte au moins un espace aménagé à leur intention pour que la consultation leurs soit une expérience agréable.

 Un environnement et un personnel qui vous mettent à l’aise

Au-delà des compétences, de l’expérience, du savoir-faire des techniques et de tout l’aspect professionnel, il y a l’aspect humain. Le choix d’un chiropraticien repose également sur des critères qui entrent dans cet ordre.

D’abord les lieux physiques :

Vous sentez-vous à l’aise dès votre arrivée à la clinique? Comment vous-y reçoit-on? Les lieux physiques sont-ils reposants et invitants? Avez-vous à attendre longuement avant d’être reçu, du moins par le personnel d’accueil? Le contact est-il facile et agréable? L’ambiance est-elle reposante et l’écoute attentive à vos besoins?

Puis le chiropraticien : Est-il empathique et attentif à vos besoins ? Prend-il le temps de vous écouter pour bien cerner vos problèmes? Son service comporte-t-il une dimension humaine et respectueuse qui n’a rien à voir avec du travail à la chaîne?

N’oublions pas que le traitement chiropratique se fait sur une base personnelle. Il est donc très important que la communication soit excellente pour que la relation patient-docteur favorise le processus de guérison et facilite l’atteinte de vos objectifs santé.

 S’agit-il d’un chiropraticien de bonne réputation?

Le meilleur moyen de se faire une idée sur la réputation d’un chiropraticien, c’est de s’informer auprès de ceux qui l’ont déjà consulté parmi votre entourage proche, vos connaissances ou encore vos collègues de travail, ce bouche à oreille vaut son pesant d’or. Comment ont-ils vécu leur expérience avec ce chiropraticien? Les résultats ont-ils été à la hauteur de leurs attentes? Que peuvent-ils dire à propos de ses compétences? Si personne n’est en mesure de vous renseigner, vous pouvez toujours consulter son site web afin de recueillir les informations recherchées.

Cela vous permettra de déterminer si les services offerts par le chiropraticien correspondent à vos besoins et à vos attentes.

 D’autres paramètres dont il faut tenir compte

Afin que les soins se déroulent dans des conditions idéales, il est important de vous renseigner sur les heures d’ouverture de la clinique, de la plage horaire durant laquelle le chiropraticien reçoit ses patients. Les heures d’ouverture de la clinique vous conviennent-elles et cadrent-elles avec votre emploi du temps? Ou le chiropraticien peut-il vous accommoder d’une manière quelconque?

Également, la clinique est-elle facile d’accès? Vous serait-il facile d’y accéder dans le cas où vous auriez une quelconque limitation de mobilité? Le stationnement est-il à proximité? Ce sont autant de conditions qui facilitent vos déplacements à chaque fois que vous vous y rendez.

En outre, il est également judicieux de vous enquérir des tarifs en vigueur dans la clinique de votre choix lors de l’ouverture du dossier et à chaque visite. En effet, il faut comprendre que la tarification peut être fonction de la ville où la clinique se trouve mais également des services que le chiropraticien prodigue à ses patients.

De plus, informez-vous de votre couverture d’assurance et des modalités de remboursements des soins chiropratiques afin d’éviter les mauvaises surprises. Un point important à souligner relatif aux assurances, la couverture a été fixées en relation avec les plans offerts et les primes associées. Ceci n’a rien à voir avec vos besoins personnels, ne laissez pas votre assurance dicter la nature et la durée de vos soins chiropratiques, car votre santé vaut bien plus que des considérations pécunieuses.

 Le bon chiropraticien pour vous

Outre ces points importants concernant le choix d’un chiropraticien, il faut aussi comprendre qu’un bon chiropraticien est avant tout quelqu’un en qui vous avez confiance, un professionnel de la santé à qui vous n’hésiterez pas à confier votre cas et celui des vôtres.   Cette étroite collaboration est essentielle lors de la prise en charge et joue un rôle primordial dans l’évolution de votre condition clinique.

Aussi, se faire suivre par un chiropraticien est très avantageux tant pour le maintien de votre santé que lors de problèmes au niveau de l’appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, des extrémités ainsi que du fonctionnement optimal de votre système nerveux.

Outre le fait de faire appel aux connaissances qu’il a acquises lors des stages d’observation et d’intervention, de l’internat clinique et de ses études de doctorat de premier cycle, le chiropraticien se doit, à titre de professionnel de la santé de se tenir au fait des dernières connaissances et découvertes dans son domaine via l’éducation continue et les cours spécialisés.

Cela lui permet d’être en mesure d’offrir à ses patients le meilleur service nécessaire au recouvrement de leur santé et à son maintien, ce qui peut contribuer à éviter autant que faire se peut la prise de médicaments et même certaines interventions chirurgicales, car la chiropratique est à la fois curative et préventive. À noter qu’il est avantageux de ne pas attendre les symptômes avant de consulter un chiropraticien. Le dicton ne dit-il pas…¨une once de prévention vaut plus qu’ une livre de traitement¨…?

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Le Dr. Louis-Philippe Morin, Chiro à Québec avec 38 ans d’expériences, offre des soins chiropratiques la clinique chiropratique de Sillery, Ste-foy - Québec. Pour des questions ou un Rendez-vous, vous pouvez le contacter au 418-800-7955.
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Derniers articles de Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *