Hernie discale : symptômes, causes, diagnostic et traitement
7 avril 2014,
 0

Qu’est-ce qu’une hernie discale?

Le disque intervertébral constitue une articulation entre deux vertèbres. Il est constitué d’un noyau central gélatineux le nucleus pulposus et il est entouré de fibres cartilagineuses concentriques l’annulus. Lorsqu’il y a dégénérescence discale, des fissures apparaissent dans l’annulus et laissent migrer une partie du noyau vers l’extérieur formant une saillie qui comprime la racine nerveuse adjacente, c’est une hernie discale.

Hernie discale : symptômes, causes, diagnostic et traitement

*Fig.1 A gauche, la normale…au centre, la détérioration progressive…à droite, la migration du nucleus pulposus et sa compression sur la racine nerveuse.

Souvent très douloureuse, la hernie discale touche principalement les personnes comprises dans la tranche d’âge de 25 à 55 ans, majoritairement les hommes (Figure1). Elle peut survenir n’importe où dans le rachis, cependant elle se retrouve le plus souvent dans le cou et le bas du dos.  C’est la deuxième cause de discopathie (maladie du disque).

[intense_spacer height= »20″ /]

Quels sont les symptômes d’une hernie discale?

Notons en premier lieu que la hernie discale peut être asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle ne se manifeste pas par un quelconque symptôme. De plus, ses manifestations peuvent grandement varier d’un sujet à un autre.

La plupart du temps, on parle de douleurs vives et intenses dans la zone touchée par la hernie discale. Dans la majorité des cas, l’affection se situe au niveau des lombaires, touchant notamment les disques L4-L5 et L5-S1 soit la charnière lombo-sacrée (voir Discopathie L5-S1).

La hernie discale est un ballonnement d’une portion du disque intervertébral particulièrement le nucleus pulposus. Cette protubérance peut alors comprimer les structures nerveuses adjacentes, telles la moelle épinière (myélopathie) et les racines des nerfs spinaux (radiculopathie).

 La hernie lombaire:

Névralgie Crurale ou Cruralgie

*Fig.2 Nerf sciatique – Nerf crural.

provoque une lombalgie souvent unilatérale

qui irradie dans la fesse et le membre inférieur (sciatalgie /cruralgie)(Figure2).

La douleur s’accentue lors de sollicitations des muscles du dos dans les flexions, lors d’éternuements, d’efforts et lors de positions prolongées debout, assises ou couchées à plat ventre.

Brachialgie territoire

*Fig.3 Plexus brachial,

La hernie cervicale: produit une raideur / douleur cervicale unilatérale(Figure-3) qui irradie dans l’épaule et le bras (cervicobrachialgie). Parfois des déficits neurologiques apparaissent tantôt sensoriels: picotement, engourdissement, fourmillement (dysesthésies), tantôt moteurs: faiblesse des muscles pouvant aller jusqu’à la paralysie. Dans des cas plus graves où la moelle épinière est touchée, on peut noter des troubles des sphincters anal et urinaire, c’est alors une urgence médicale.

[intense_spacer height= »20″ /]

Le rôle du disque intervertébral et son implication dans les cas de la hernie discale

Disque intervertébral-1

*Fig.4 Alimentation discale.

Un cas de hernie discale suppose un blocage articulaire local. Les disques intervertébraux sont des disques souples comparables à des coussins amortisseurs qui se situent entre les 24 vertèbres de la colonne vertébrale (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires). Ces articulations spécialisées ont pour fonction de permettre la mobilité des vertèbres, d’amortir les forces qui les compriment et de stabiliser les vertèbres. La mobilité des vertèbres permet d’assurer la nutrition et la régénérescence des tissus articulaires(Figure-4), un stress mécanique soutenu ou encore un traumatisme peut mettre en danger l’équilibre entre l’usure normale et la régénération qui est garante de l’intégrité des tissus articulaires, cette perte de mouvement conduit à la dégénérescence des articulations; d’où la dysfonction vertébrale.

[intense_spacer height= »20″ /]

La hernie discale : comment peut-on en arriver là?

Le disque intervertébral se compose de deux éléments, le noyau central gélatineux et les anneaux fibreux qui l’entourent et le retiennent.

Hernie discale

Ces anneaux fibreux permettent au disque de résister à la déformation et préviennent tout déplacement du noyau. En cas de compression constante, il peut survenir des fissures au niveau des anneaux fibreux qui créeront une brèche par où le noyau va s’échapper et faire saillie. Celle-ci créera une compression ou une irritation des racines nerveuses qui sont à proximité.

Ce problème peut faire suite, entre autres, à un surmenage, à une torsion brusque du tronc ou encore lors du soulèvement de charges trop lourdes. Les femmes enceintes, les personnes de grande taille et les personnes avec un surplus de poids sont particulièrement à risque.

[intense_spacer height= »20″ /]

Comment s’établit le diagnostic d’une hernie discale?

Lors de la première consultation en chiropratique, le chiropraticien effectuera une histoire de cas, le patient est invité à décrire les douleurs qu’il ressent, la fréquence, l’intensité de celles-ci ainsi que leur localisation. Ensuite, il effectuera un examen chiropratique afin d’en apprendre davantage sur les douleurs du patient. Lorsqu’indiqué, il prendra des clichés radiologiques du rachis impliqué. Ces informations permettront au chiropraticien d’établir le bon diagnostic et un plan de soins appropriés. Parfois, des examens complémentaires comme un scanneur ou une IRM peuvent aider à confirmer le diagnostic et à visualiser la hernie.

[intense_spacer height= »20″ /]

Comment prévenir la hernie discale?

Dans beaucoup de domaines, on a l’habitude d’utiliser le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir » et celui-ci est aussi valable pour la hernie discale. En effet, il est toujours préférable de préserver son dos pour prévenir de petits problèmes qui peuvent s’aggraver ultérieurement.

Ainsi, il faut éviter les activités physiques susceptibles de soumettre son dos à un stress mécanique soutenu, à un traumatisme et ou à tout ce qui peut être une source de compression constante sur les disques intervertébraux. De la même manière, mieux vaut pratiquer régulièrement des activités non traumatiques comme la marche rapide ou la natation.

En outre, vous pouvez respecter quelques consignes simples pour préserver votre dos et vos disques comme :

  • Garder le dos droit, sans torsion du tronc lors de soulèvement de charges en les portant près du corps;
  • Ne pas rester immobile durant de longues périodes, surtout en position assise;
  • Opter pour un mobilier de bureau qu’on peut régler en hauteur et en inclinaison (ajustement ergonomique).

[intense_spacer height= »20″ /]

Comment traiter la hernie discale?

3 options:

                         1- la thérapie manuelle;

                         2- la thérapie médicamenteuse;

                3- la thérapie chirurgicale;

1- La thérapie manuelle, devrait être essayée en premier lieu car cette approche est efficace et non invasive. Elle sauverait temps et argent en plus d’éviter les effets secondaires de la médication.

2- La thérapie médicamenteuse devient nécessaire lorsque la méthode manuelle n’apporte pas les résultats escomptés, c’est l’approche d’extinction du feu, ça soulage les symptômes mais en aucun cas, ça rétablit la mobilité.

3- La thérapie chirurgicale doit être utilisée en dernier lieu, entre autres, s’il y a présence de déficits neurologiques tels, paresthésie, paralysie, où troubles sphinctériens.

[intense_spacer height= »20″ /]

La thérapie manuelle (soins chiropratiques) vise à rétablir la mobilité des segments vertébraux afin de permettre au corps de s’auto guérir. Combinés à un repos de quelques jours, ces soins produisent des résultats surprenants et durables. De toute évidence, des exercices sont nécessaires afin de renforcer et stabiliser la musculature du rachis et celle du bassin.

*Cliquez sur la figure pour agrandir l’image.

Images Google

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Le Dr. Louis-Philippe Morin, Chiro à Québec avec 38 ans d’expériences, offre des soins chiropratiques la clinique chiropratique de Sillery, Ste-foy - Québec. Pour des questions ou un Rendez-vous, vous pouvez le contacter au 418-800-7955.
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Derniers articles de Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *