28 novembre 2014,
 0

*Les termes ‘médecine’ et ‘médicale’ sont utilisés dans le sens étymologique : lat. medicina de mederi : soigner, traiter, guérir, être efficace (Guillet de la langue française) Le terme réfère également à la définition du Nouveau Petit Robert : science, ensemble de techniques et de pratiques qui a pour objet la conservation et le rétablissement de la santé.

La chiropratique est une approche médicale* naturelle et essentiellement manuelle qui vise la prévention, le diagnostic, le traitement ainsi que la réhabilitation des troubles et pathologies touchant le système neuro-musculo-squelettique,  la colonne vertébrale et le bassin. De plus, ça inclut  la prise en charge des conséquences biomécaniques et neurophysiologiques de celles-ci sur la santé humaine.

La chiropratique compte sur les capacités inhérentes du corps à s’auto guérir pourvu qu’il y ait le minimum d’interférences nerveuses qui perturbent son processus de guérison.  Le chiropraticien s’applique à localiser les dysfonctions articulaires qui créent des interférences, s’applique et à  les corriger afin que le corps récupère son plein potentiel de guérison et d’adaptation  et ce sans médication, ni chirurgie.  Il privilégie  principalement les ajustements du rachis, du bassin et des extrémités (épaules, chevilles, hanches…) afin de favoriser l’auto correction des déséquilibres grâce notamment à la recalibration des tensions musculaires, d’où une meilleure capacité du corps à guérir rapidement et à mieux s’adapter aux stress.

La chiropratique, présente dans le domaine du sport

Il s’agit d’une approche naturelle qui s’adresse à tout le monde et qui s’adapte à chaque cas, étant donné que le chiropraticien commence toujours par évaluer la condition de son patient, pose un diagnostic puis suggère le traitement le plus « approprié » pour ce dernier.

Parmi le public auquel s’adresse la chiropratique, il y a la population sportive. En effet, le chiropraticien propose des soins parfaitement adaptés aux personnes qui pratiquent des activités sportives, ce qui s’étend évidemment aux professionnels de haut niveau.

En ce qui concerne le Québec et le Canada, la chiropratique est associée au sport, il existe des organismes dont le rôle est de garantir la formation post-graduée des chiropraticiens mais aussi de mettre en place une collaboration efficace entre ceux-ci et les organisations de sports nationaux. Il s’agit, respectivement du Collège Chiropratique des Sciences du Sport Canada (CCSSC) et du Collège Chiropratique des Sciences du Sport Québec (CCSSQ)

La chiropratique et le sport, une histoire de plusieurs décennies

Lors des Jeux olympiques d’été de 1976 à Montréal, Québec, Canada (17 juillet -1er août), la chiropratique est, pour la première fois, admise à prendre part à cet événement de très grande envergure. Plus tard, les Jeux olympiques d’hiver de 1988 à Calgary, Canada (13 – 28 février) constituent un autre évènement à marquer d’une pierre blanche car tous les athlètes ont eu la possibilité d’accéder aux soins chiropratiques.

Par la suite, lors des Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, dans l’Utah, États-Unis (8 – 24 février), un chiropraticien a été intégré à l’équipe olympique médicale canadienne. À partir de ce moment, tous les Jeux verront l’intégration des services chiropratiques dans l’équipe médicale canadienne.

Cette intégration des services chiropratiques dans les soins aux sportifs va plus tard connaître une expansion  internationale. En effet, lors des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, Canada (12 – 28 février), l’organisation générale des Jeux ont admis, pour la première fois, les services chiropratiques dans l’offre de soins officiels pour tous les athlètes de tous les pays.

À titre informatif, pour les derniers Jeux olympiques d’été à Londres, (27 juillet – 12 août 2012), le ‘’staff’’ canadien comprenait trois chiropraticiens qui ont accompagné les équipes dans les disciplines de l’aviron, de l’athlétisme ainsi que celui du Tae Kwon Do.

La chiropratique et le sport, pas seulement chez nous

L’intégration des services chiropratiques dans les ’’ staffs ‘’ qui suivent les équipes et les athlètes pour de tels évènements n’a pas été un hasard. En effet, une telle association  au domaine sportif n’aurait pas été possible s’il n’y avait pas eu de bénéfices nets pour les sportifs.

En effet, les soins chiropratiques permettent à ceux-ci d’améliorer leurs performances et leur préparation à un point tel que les chiropraticiens sont maintenant présents pour des événements sportifs majeurs comme les Jeux olympiques, les Jeux du Québec, les Jeux paralympiques ou encore les Jeux olympiques spéciaux ainsi que d’autres compétitions d’envergure internationale.

Pour s’expliquer un tel engouement, il faut se mettre à la place ces sportifs de haut niveau qui ont décidé de compter parmi les professionnels qui les suivent les chiropraticiens. Pour résumer les bienfaits de la chiropratique, ces professionnels parlent de :

  • Performance accrue;
  • Meilleures endurance et récupération;
  • Coordination et précision optimisées;
  • Réduction des blessures;
  • Diminution du temps de récupération suite à des blessures;

Pour parler de la chiropratique et de leurs chiropraticiens, les mots de ces sportifs de haut niveau sont tout simplement éloquents, pour n’en citer que quelques-uns:

Golf-Tiger Wood

Fig.1 Tiger Wood, joueur vedette de golf.

« Être un patient chiropratique m’a vraiment beaucoup aidé… Si vous êtes grand, comme moi, ou si vous faites du sport, je recommande la chiropratique. » « La chiropratique est aussi importante pour mon entraînement que de pratiquer mon swing. » Tiger Woods, joueur de golf américain (Figure 1)

Football-Tom Brady

Fig.2 Tom Brady, #12 Patriotes de la Nouvelle Angleterre.

« Vous vous sentez beaucoup mieux avec la chiropratique. Quand je sors du cabinet, je me sens plus grand et sens que tout est en place. Et tant que je vois un chiropraticien, j’ai l’impression que j’ai une longueur d’avance. » Tom Brady, joueur américain de football américain (quart arrière étoile) (Figure 2)

« L’équipe n’était pas constituée que des coureurs. Il y avait la mécanique, les masseurs, les chefs, les docteurs. Mais la personne la plus importante dans l’équipe était probablement le chiropraticien. » « Je n’aurais pas pu gagner sans l’aide de mon chiropracteur. » Lance Armstrong, coureur cycliste américain

Arnold-Schwarzenegger

*Fig.3 A.Schwarzenegger, culturiste-acteur.

« Laissez-moi vous dire qu’il n’y a pas de meilleure profession que la chiropratique. Vous aidez des gens tous les jours dans vos cabinets. Ils sortent de vos cabinets en se sentant bien dans leurs corps, sans douleur,… je vous raconte ça par expérience… » « Je trouve que tous les ans de plus en plus de gens réalisent la valeur de la chiropratique et combien c’est important… » Arnold Schwarzenneger, culturiste américain (Figure 3)

Ce que fait exactement la chiropratique pour le sportif

Il serait faux de penser que la chiropratique sportive ne s’adresse qu’aux sportifs de haut niveau. En effet, que vous soyez un sportif du dimanche ou que vous soyez un sportif professionnel ou de haut niveau, vous pouvez tout aussi bien bénéficier des soins  que peut vous prodiguer votre chiropraticien.

En effet, les chiropraticiens qui travaillent dans le domaine du sport ont été formés pour offrir des soins à des sportifs quelque soit leurs niveaux. Il s’agit de soins qui sont destinés à traiter les blessures sportives mais qui permettent également aux sportifs de récupérer plus vite après ces blessures.D’ailleurs, il ne faut pas oublier que les blessures sont courantes lors de la pratique d’activités sportives. Il peut s’agir, entre autres, d’entorses, de déchirures musculaires, de tendinites ou encore de claquages ou de douleurs articulaires.

Ces soins sont également prodigués à titre préventif par rapport à ces différentes blessures étant donné qu’ils permettent d’optimiser les performances des sportifs, car celles-ci dépendent grandement de leur forme physique, tout en renforçant leur résistance musculaire grâce à la correction de tous les blocages articulaires et irritations nerveuses auxquels ils peuvent être confrontés.

Pourquoi des soins chiropratiques plutôt que la prise de médicaments?

Plusieurs paramètres physiologiques sont d’avantage sollicités chez les sportifs si on les compare au reste de la population. Ce sont notamment  la souplesse, la mobilité articulaire, la force musculaire, l’orientation spatiale, l’équilibre , la coordination motrice et le bon fonctionnement de l’appareil locomoteur, tous sont intensément sollicités.

Ces paramètres dépendent grandement de l’état de la colonne vertébrale, du bassin et surtout du système nerveux. Pour vous assurer que ceux-ci sont en bonne santé ou pour corriger un quelconque problème au niveau des articulations ou des vertèbres, rien ne vaut les soins chiropratiques afin d’éviter tout dommage lors de la pratique de vos activités sportives. Ainsi, vous n’aurez pas à faire appel aux médicaments, qui trop souvent, masquent les symptômes sans en corriger la cause et conséquemment laissent les fonctions physiologiques se détériorer.

Il convient ainsi de noter que le chiropraticien est parfaitement apte à détecter et à prendre en charge les anomalies ou les désordres au niveau du système neuro-musculo-squelettique. Cette prise en charge des problèmes au niveau du système neuro-musculo-squelettique s’effectue de manière  naturelle grâce à des techniques douces et non invasives comme les traitements manipulatoires, articulaires et musculaires.

Comptez un chiropraticien dans votre entourage le plus proche

Que vous soyez un sportif amateur qui pratique une activité sportive, qu’en fin de semaine, ou que vous soyez un sportif professionnel de haut niveau, le suivi par un chiropraticien vous permettra d’obtenir de meilleures performances, mais aussi de prévenir et de corriger les blessures qui sont fréquentes et liées à la pratique de certains sports.

Sky acrobatique-M. Kinsbury-1

Fig.4  Mikaël Kinsbury, champion olympique.

Outre les soins que votre chiropraticien vous fera bénéficier avant et après la pratique de vos activités sportives, il a également les compétences nécessaires pour vous prodiguer d’excellents conseils sur la manière la plus efficace de pratiquer vos activités sportives de telle sorte que vous aurez une endurance accrue ainsi qu’une meilleure coordination.En outre, il vous recommandera des exercices  afin de développer les muscles de votre rachis et d’améliorer votre souplesse et votre mobilité articulaire. Cette augmentation de l’amplitude du mouvements et de la force musculaire qui va stabiliser  votre colonne vertébrale et améliorer vos performances.

Ce n’est pas un hasard que les performances de Mikaël Kingsbury  sont si élevées (Figure 4),  il est sous soins chiropratiques réguliers depuis sa tendre enfance,comme quoi, les soins chiropratiques ne peuvent qu’être bénéfiques pour les sportifs de tous niveaux.

*Cliquez sur la figure pour agrandir l’image.

 

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Le Dr. Louis-Philippe Morin, Chiro à Québec avec 38 ans d’expériences, offre des soins chiropratiques la clinique chiropratique de Sillery, Ste-foy - Québec. Pour des questions ou un Rendez-vous, vous pouvez le contacter au 418-800-7955.
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Derniers articles de Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *