27 mars 2015,
 0

Les douleurs qui surviennent au niveau du dos constituent généralement des signes qui témoignent de la présence de problèmes pouvant toucher celui-ci de façon directe ou indirecte. Les maux de dos, même si ceux-ci semblent désormais faire partie du lot de quasiment tout le monde, peuvent rapidement être invalidants et altérer la qualité de vie. Mais d’où nous viennent-ils?

Quels sont les facteurs qui peuvent être à l’origine d’une douleur au niveau du dos?

Il en existe un grand nombre mais on peut notamment citer les traumatismes et blessures qui ont atteint directement le rachis, pouvant endommager les articulations et la musculature de celui-ci ou encore certains faits de vie comme le surpoids ou la sédentarité.

En effet, en cas de manque d’activité, on observe un affaiblissement des muscles, d’où des douleurs ressenties suite au stress sur la colonne vertébrale même si ceux-ci sont d’une intensité normale. Par ailleurs, nous ne sommes pas sans savoir que le surpoids accroit cette intensité des stress que subit la colonne vertébrale et entraine ainsi des douleurs au niveau du dos.

Toujours concernant les faits relatifs au mode de vie d’une personne qui peuvent entraîner des maux de dos, il suffit de citer les mauvaises postures, que cela soit en marchant, en s’asseyant, en dormant ou encore dans d’autres circonstances de la vie.  En effet, en adoptant une mauvaise posture, l’individu altère l’alignement idéal de sa colonne vertébrale, les muscles et les nerfs présents dans les régions du dos subissent ainsi des contraintes inhabituelles.

En outre, les douleurs qu’on ressent au niveau du dos peuvent être les symptômes de diverses pathologies qui touchent celui-ci. Entre autres, il en est ainsi de différentes formes d’arthrite comme la spondylarthrite ankylosante mais aussi de l’arthrose ou encore de la hernie discale.

Également, dans d’autres cas, certaines maladies ou états associés peuvent être à l’origine de douleurs  ressenties au niveau du dos. C’est notamment le cas de la gestation, les femmes enceintes étant souvent sujettes à des maux de dos à cause de la pression supplémentaire que subit leur colonne vertébrale. Aussi, on peut souligner la fibromyalgie, la présence de kystes au niveau des ovaires ou encore l’ostéoporose.

Finalement, de nombreuses douleurs proviennent de dysfonctions vertébrales multi-étagées avec très souvent des composantes neurovégétatives, c’est-à-dire des altérations de fonction des organes internes de la gorge, du thorax, de l’abdomen et du bassin.

Et si on se tournait vers la chiropratique?

Misant sur la capacité inhérente de notre corps à se maintenir en santé et à se guérir sans recourir aux médicaments ni à la chirurgie, la chiropratique est une discipline de la santé dont l’approche peut être à la fois préventive, curative et écologique pour l’organisme.

L’accent est mis sur l’étroit rapport qui existe entre la structure du corps humain et la fonction de celui-ci sous le contrôle du  système nerveux. Ainsi, n’est-il pas étonnant que beaucoup de personnes consultent un chiropraticien pour un problème de dos, région du corps intimement liée à la colonne vertébrale et bien d’autres problèmes même si l’expression « docteur du dos » ne peut pas être suffisante pour bien définir un chiropraticien.

Pour prévenir et aider ses patients, un chiropraticien a principalement recours à des ajustements chiropratiques, ceux-ci sont constitués d’une forme de déblocage et de correction vertébrales et de d’autres articulations corporelles.

Cependant, il convient de noter que si le chiropraticien peut être vu comme un professionnel de la santé qui fait surtout usage de ses mains, il peut parfois faire appel à d’autres outils et appareils pour aider ses patients.

Le chiropraticien : un allié indiqué pour demeurer en bonne santé

Comme nous venons de le voir, la chiropratique met l’accent sur le lien entre la structure du corps humain, principalement la colonne vertébrale et la fonction telle que le coordonne le système nerveux. Ainsi, la chiropratique est particulièrement efficace quand il s’agit d’un problème de santé faisant suite à des subluxations ou des dysfonctions vertébrales.

À titre de rappel, on parle de subluxations ou de dysfonctions vertébrales quand un ou plusieurs segments de la colonne vertébrale présentent une mauvaise mobilité et qu’il en résulte un blocage douloureux. N’oublions pas, par ailleurs, qu’à la suite d’un désalignement de cette charpente du corps humain, on peut noter des problèmes de santé qui résultent du fait que les signaux nerveux en provenance du cerveau sont altérés, ce qui crée des altérations de fonctions.

Également, il convient de rappeler que l’objectif de la chiropratique n’est pas tant de soulager un symptôme mais surtout d’aider le corps à se guérir et à demeurer en bonne santé, ce qui résulte très souvent au soulagement des symptômes du patient.

Il est également utile de souligner qu’en cas de problèmes qui n’entrent pas dans son champ de compétence, le chiropraticien réfère toujours ses patients aux professionnels de la santé les plus indiqués pour traiter ces cas. Également, si une collaboration avec un autre professionnel de la santé est nécessaire, il n’hésitera pas à faire appel à celui-ci pour que la guérison de son patient soit optimale.

Mais pour quels problèmes voir un chiropraticien est-il indiqué?       

Comme nous avons pu l’entrevoir auparavant, il n’est pas question d’affirmer que le chiropraticien peut prendre en charge tous les problèmes de santé que nous pouvons rencontrer au cours de notre vie. Pour prendre des exemples très simples, ce n’est pas un chiropraticien qui va aider une femme à accoucher dans une maternité et ni lui qui va vous prendre en charge si vous avez des problèmes de caries dentaires ou un problème de diabète.

Ceci étant, il existe un grand nombre de problèmes de santé pour la prise en charge desquels les chiropraticiens se sont avérés très efficaces. Ces problèmes ont généralement un rapport étroit avec notre système neuro-musculo-squelettique et outre ceux qui touchent directement ou indirectement le dos, on note également ceux qui touchent d’autres articulations du corps humain. Notons également les troubles de nature neurovégétative tels : troubles digestifs, des oreilles et d’élimination.

Ainsi, on peut noter, entre autres, les hernies discales, la scoliose, la lombalgie, les douleurs au niveau du nerf sciatique, les problèmes de torticolis, de céphalées ou encore les névralgies qui ont des origines mécaniques. Également, on peut citer d’autres problèmes de santé comme les tendinites, le syndrome du canal carpien, les problèmes de blocage au niveau des épaules et même les migraines et les vertiges.

Quels avantages peut-on tirer en consultant un chiropraticien en cas de problème au niveau du dos?

Le chiropraticien, pour vous prendre en charge, utilisera principalement les manipulations vertébrales et des mobilisations articulaires. Également, il peut vous recommander des exercices qui sont parfaitement appropriés à votre cas et à l’état de vos articulations et de votre musculature, dans le but de fortifier votre dos et à le rendre moins fragile aux agressions extérieures auxquelles il peut être confronté.

Grâce aux soins qu’il vous prodigue et à tous les conseils et recommandations qu’il vous dispense, vous pourrez constater une amélioration de votre condition. Au fur et à mesure de vos visites, vous serez débarrassé des blocages dont vous avez souffert et qui ont été à l’origine des douleurs que vous avez ressenties.  Il va vous recommander des ouvrages afin d’améliorer certains aspects qui touchent à l’alimentation, à votre attitude et vos habitudes de vie.

Résultat, il ne sera plus question de douleur au niveau de l’articulation ou de la vertèbre quand on les touche ou quand vous effectuez un mouvement l’impliquant tandis que l’inflammation et l’enflure auparavant notées ne seront plus que de mauvais souvenirs. En revanche, vous noterez inéluctablement que les muscles et ligaments qui étaient auparavant douloureux et même rétractés sont renforcés, tonifiés et présentent une meilleure élasticité.

Mais comment fera le docteur en chiropratique pour être sûr de ce qui arrive à son patient?

Il peut arriver que, ne possédant pas de connaissances fournies mais seulement très vagues au sujet des chiropraticiens, un patient émette un doute quant à la faculté de ceux-ci à établir un diagnostic en ce qui concerne le problème qui le touche.

Il est donc préférable que nous rappelions ici quelques faits, en ce qui concerne les chiropraticiens au Québec, ceux-ci doivent être membres de l’Ordre des chiropraticiens du Québec. Premièrement, pour pouvoir pratiquer leur fonction, il leur a fallu suivre cinq années d’études universitaires à la suite desquelles ils ont obtenu le diplôme de Docteur en Chiropratique.

Également, ils ont obligatoirement effectué un internat de 18 mois en clinique universitaires et ce, sous la supervision de chiropraticiens expérimentés. En outre, il leur a fallu réussir les examens professionnels canadiens et  l’examen professionnel provincial.

À titre d’information, les examens professionnels canadiens comportent trois parties dont – Sciences fondamentales et cliniques – Diagnostic, Gestion de cas et radiologie – Examen pratique tandis que l’examen professionnel provincial concerne l’éthique, la déontologie ainsi que les normes de pratique provinciales.  En d’autre terme, sa formation est sensiblement équivalente à celle de votre omnipraticien ou de votre dentiste.

C’est notamment ce cursus riche en expériences et en formations qui permet à votre chiropraticien d’être à même d’établir un diagnostic précis en ce qui concerne votre cas. Pour ce faire, il va évaluer votre condition physique lors de la première visite, ce qui se fait premièrement à l’aide d’un interrogatoire constitué d’une série de questions portant sur les symptômes que vous éprouvez et votre hygiène de vie.

Il est à noter que les questions peuvent également porter sur votre santé générale. En effet, avoir connaissance de vos antécédents médicaux lui permettra de mieux vous connaître et d’orienter son diagnostic. Par ailleurs, pour confirmer celui-ci, il procède généralement à un examen physique complet qui comprend des tests chiropratiques, orthopédiques et neurologiques. Également, il peut réaliser une étude radiologique sur les lieux.

Si une telle procédure permet d’établir un diagnostic précis, il ne faut pas non plus oublier qu’elle permet au chiropraticien d’établir un plan de traitement adapté au cas de son patient et même de collaborer avec d’autres professionnels de la santé si besoin il y a.

Problème de santé ?

Mettez votre colonne vertébrale entre bonnes mains !

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Le Dr. Louis-Philippe Morin, Chiro à Québec avec 38 ans d’expériences, offre des soins chiropratiques la clinique chiropratique de Sillery, Ste-foy - Québec. Pour des questions ou un Rendez-vous, vous pouvez le contacter au 418-800-7955.
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Derniers articles de Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *