20 septembre 2013,
 0
Posture-3

Centres de gravité.

Notre colonne vertébrale nous permet de nous déplacer à la verticale sur nos deux jambes.  La colonne agit tel le mât d’un voilier et les muscles en sont les haubans.  Tant et aussi longtemps que le centre de gravité de la base de la tête se superpose sur celui  du bassin, les muscles ont très peu de travail à fournir. Cependant, lorsque l’on applique une charge en avant, de côté ou en arrière, c’est alors que la musculature  doit compenser afin de replacer son centre de gravité.  Chez l’adulte, les structures osseuses et musculaires sont assez stables, mais chez l’enfant, la croissance est active, c’est pourquoi des charges trop lourdes ou mal réparties peuvent occasionner à court terme des blessures (chutes) ou à long terme d’éventuelles déviations de la colonne vertébrale.

Selon Santé Québec, 1 enfant sur 3 éprouve des douleurs au dos avant l’âge de 9 ans et 1 sur 2 entre 13 et 16 ans.

Trois variétés de sacs d’école sont disponibles : les sacs à main, en bandoulière et à dos.

  1. Le sac à main se porte d’un seul côté et nécessite une contorsion de la colonne et une compensation des épaules et du bassin, ce sac se doit d’être de très petite dimension afin d’éviter les surcharges, un seul bras est alors libre.
    Sac d'école à bandoulière

    Sac en bandoulière.

  2. Le sac en bandoulière occasionne moins de compensation, il permet une charge supérieure, mais il est plutôt instable et les deux bras sont libres.
  3. Le sac à dos est celui qui permet la répartition symétrique de la charge et un dégagement des deux bras. Ce sac est donc un choix judicieux surtout  si l’enfant doit le porter pendant un certain temps ou sur une certaine distance.

Voici quelques éléments pour choisir le sac à dos de votre écolier:

  1. Le format
Sac d'école-3

Position du sac à dos.

Le sac doit être adapté à la taille de votre enfant, ce dernier doit donc servir de modèle, le sac ne doit pas dépasser les épaules ni le bas des hanches.  Les bretelles rembourrées  doivent libérer les deux bras.( Il faut l’acheter pour l’année en cours car s’il est trop grand, l’enfant pourrait se blesser) .

  1. La qualité

S’assurer :

a) que le tissu est léger (éviter cuirs et cadres métalliques), résistant et lavable à la machine.

b) que les contours et les attachements des bretelles sont doublés

c) que le dos est rembourré pour le confort

d) que les fermetures sont robustes et faciles d’opération.

  1. Le remplissage

Le principe est de maintenir les objets les plus lourds près du corps et au fond du sac et les plus légers ou irréguliers en haut et en arrière.  On n’apporte que le strict minimum d’objets.

A noter, la boîte à lunch ne devrait pas y loger afin d’éviter la surcharge.

  1. L’ajustement
Sac d'école

Courroie et sangle stabilisatrices.

Voir à ce que les bretelles ajustables sont de la même longueur, que la sangle à la taille est serrée afin de transférer le poids sur le bassin qui supporte mieux les charges que les épaules.  Pour vérifier la tension des bretelles, un doigt devrait y glisser facilement.  Aussi, demander à l’enfant de se pencher vers l’avant, le haut du sac ne devrait pas toucher sa tête ni le sac se déplacer latéralement.

  1. L’observation

Examinez régulièrement votre enfant; si sa démarche semble laborieuse, qu’il se penche trop vers l’avant ou l’arrière ou qu’il soutient son sac avec ses mains, c’est que son sac est soit trop lourd, soit mal ajusté ou les deux, apportez immédiatement les correctifs.

Autres points importants:

  • Montrez à votre enfant pourquoi et comment manœuvrer son sac.  Au début, aidez-le à l’enfiler de façon sécuritaire.  Il est souhaitable de déposer le sac sur une surface plane à la hauteur de sa taille et d’enfiler une bretelle à la fois puis, de bien ajuster les bretelles, la sangle à la taille et l’attache entre les bretelles, celle-ci va retenir le sac contre son corps.
  • Une fois par semaine faites un ménage du sac avec votre enfant en l’aidant à éliminer les objets inutiles.
    Sac à dos -surcharge

    Surcharge à éviter.

  • Enseignez-lui à utiliser la force de ses jambes et à se relever en dépliant les genoux tout en gardant le dos droit.  Cet apprentissage lui sera précieux, car une fois sur le chemin de l’école, il sera seul maître à bord. D’ailleurs, ces conseils lui serviront toute sa vie durant et préviendront de nombreuses blessures.

 

 

 

Images GOOGLE

 

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Le Dr. Louis-Philippe Morin, Chiro à Québec avec 38 ans d’expériences, offre des soins chiropratiques la clinique chiropratique de Sillery, Ste-foy - Québec. Pour des questions ou un Rendez-vous, vous pouvez le contacter au 418-800-7955.
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien
Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien

Derniers articles de Dr Louis-Philippe Morin, Chiropraticien (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *