28 janvier 2015,
 Off

Les bruits articulaires vertébraux non répétitifs et non douloureux sont considérés comme normaux.

Sont-ils inquiétants ?   Absolument pas !

Notons en passant que ce ne sont pas les os qui craquent mais bien les articulations, voilà un mythe de moins !

D’où proviennent-ils ?

Du mouvement des fluides et des gaz dans la capsule articulaire lorsqu’on applique une force d’espacement ou de séparation au niveau d’une articulation.  Les recherches démontrent qu’il s’agit d’un bruit de cavitation qui se manifeste par un <pop>.  Pour d’avantages d’information sur le sujet voir l’article sur l’explication des bruits articulaires.

Craquement-doigts-2

*Bruits articulaires <pop> lors d’une traction d’un doigt.

Nous sommes tous familiers avec le claquement unique produit lors d’une traction insistante d’un doigt de la main, c’est le même phénomène qui survient au niveau de la colonne vertébrale à l’exception qu’il y a plusieurs bruits puisque de nombreuses capsules articulaires sont impliquées dans la manœuvre.  Ces cavitations sont habituellement suivies d’une diminution de la tension musculaire, d’une augmentation temporaire de la mobilité articulaire et d’une sensation de soulagement.  Ce soulagement temporaire incite les gens à répéter souvent cette automobilisation qui est inoffensive en autant que ça ne devienne pas une manie ou un tic nerveux et que ce soit exécuté d’une façon bilatérale, ce qui est loin d’être évident. A cet effet, les chiropraticiens ne pratiquent pas ce genre de manœuvres sur eux-même, ils ont recours à leurs collègues afin que le déblocage articulaire s’effectue au bon endroit, de la bonne façon et de manière à rétablir la meilleure symétrique articulaire possible.

À noter que les mouvements articulaires doivent respecter les plans anatomiques des facettes, c’est pourquoi les chiropraticiens étudient en profondeur l’anatomie du rachis et des articulations périphériques. Car produire des bruits de cavitations articulaires, c’est facile, le   bien faire dans un but précis de rétablir la pleine mobilité d’une articulation, çà c’est un art et c’est le champ d’expertise du chiropraticien.  C’est pour cette raison qu’après ses deux premières années d’études des sciences de base (anatomie, physiologie, pathologie, diagnostique…), il consacre 3 ans à peaufiner sa palpation et ses techniques d’ajustement de la colonne vertébrale.  De plus, parce qu’il pratique à cœur de jour  cet art, l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) confère aux chiropraticiens le plus haut niveau d’expertise en matière de manipulations et  de corrections du rachis (colonne vertébrale). À ce titre, le programme chiropratique sert de référence en matière de formation académique (près de 2000 heures) afin d’effectuer des ajustements ou des manipulations du rachis.

Mettez votre colonne vertébrale entre bonnes mains, celles de votre chiropraticien.

*Cliquez sur la figure pour agrandir l’image.

Avis en lien avec la COVID-19 : Nous serons de retour à l'horaire normal à partir du 1er juin. Toutes les précautions sanitaires seront prises et mises en place pour la santé des patients.
+